jean-yves.leloup@orange.fr
default logo

Nulle part ailleurs

Que je m’appelle source, rivières, vagues ou océan

Je suis toujours de l’eau

Que je m’appelle moi ou que je m’appelle soi, je suis toujours Conscience

Que je doute

Que je pense

Que je croie

Que j’aime

ou que je n’aime pas

Je suis toujours Conscience

C’est de cette eau,

de cette Conscience qu’il s’agit d’être conscient.

On ne peut être Conscience de l’eau qu’à travers la rosée, la vague ou l’océan.

On ne peut être conscient de la Conscience qu’à travers la pensée, l’émotion, le désir ou l’amour et les actes qu’ils entrainent.

Rien ne peut être en dehors de la Conscience, rien ne peut être en dehors de la Présence.

Tout dehors est au-dedans d’un dehors plus vaste.

Toute finitude est dans l’Infini ; où pourrait-elle être ailleurs ?