jean-yves.leloup@orange.fr
default logo

J

RetL2
retL

Lumière

Le propre de la lumière c’est de ne pas être visible, mais de rendre visible, elle n’est pas ce qui est vu mais ce qui permet de voir ; comme n’importe quel état

de conscience, elle peut être sujet d’idolâtrie subtile et d’illusion efficace.

Manque et plénitude  p.122

… Il est bon de se rappeler que panta ton anthropon, que la « Lumière est dans tout homme » : l’amour n’est pas réservé aux chrétiens, la Claire Lumière n’est pas seulement pour les bouddhistes ni la justice pour les seuls musulmans. Quelle que soit la croyance, il n’y a pas d’autre Réalité que la Réalité, tout homme est habité par la lumière.

… On ne distingue pas ceux qui ont la vérité, la lumière et ceux qui ne l’ont pas. C’est pour cela qu’une parole comme « hors de l’Église point de salut » est une parole folle…                                                                            Guérir l’esprit  p. 99

 

…Le but de la prière du cœur c’est aussi la Lumière. L’expérience constante de la grâce qui habite le cœur du chrétien depuis le baptême. Les moines d’Orient insistent particulièrement sur cette expérience de la lumière et le rattachent sans cesse à l’expérience des apôtres sur le Mont Thabor…

                                                      Écrits sur l’Hésychasme  p.180

Cette lumière ou illumination peut être définie comme le caractère visible de la divinité. Elle n’est pas d’ordre intellectuel, comme l’est parfois l’illumination de l’intellect prise dans son sens allégorique et abstrait. Elle n’est pas non plus une réalité d’ordre sensible. Cependant cette lumière remplit en même temps l’intelligence et les sens, se révélant à l’homme entier et non seulement à l’une de ses facultés. La lumière divine étant une donnée de l’expérience mystique, surpasse en même temps tous les sens et l’intelligence…

 Écrits sur l’Hésychasme  p.181