jean-yves.leloup@orange.fr
default logo
Editions:Albin Michel
Date:mai 2005
Mots clés:,

Tout est pur pour celui qui est pur

Quelle fut la nature des relations entre Jésus de Nazareth et la grande figure féminine que la tradition chrétienne a nommée Marie Madeleine ? Si « le Verbe s’est fait chair », s’il faut prendre au sérieux le mystère de l’Incarnation, peut-on imaginer que le Christ se soit interdit tout amour charnel ? L’histoire, les Évangiles canoniques, les apocryphes et la théologie ont-ils quelque enseignement à nous livrer à ce sujet ? L’auteur d’Une femme innombrable, spécialiste de ces questions et traducteur notamment des Évangiles de Marie et de Thomas, aborde la relation « amoureuse » de Jésus et de Marie Madeleine à la lumière de la parole de Paul : « Tout est pur pour celui qui est pur ». Son propos précis et sans tabou n’entend pas scandaliser, mais stimuler notre étonnement face au « réalisme de l’Incarnation ».

 

mai 2005 Format : 205 mm x 120 mm 168 pages