jean-yves.leloup@orange.fr
default logo
Date:mai 2016

Le philosophe et le djihadiste

Le philosophe et le djihadiste
En 2004 Mohammed, un jeune Marocain, affirme avoir reçu d’Allah la mission de détruire la chapelle Sixtine et de purifier Rome de tous les « idolâtres ».

Alerté par la sœur du terroriste, Jean-Yves Leloup, entre en relation avec lui pour le convaincre de renoncer à son projet. Il est alors pris en otage par le jeune homme, ceint d’explosifs, décidé à aller jusqu’au bout…

Dialogue entre un djihadiste et un philosophe, ce récit est fondé sur une histoire vraie.

Il pose des questions fondamentales concernant l’inspiration et l’interprétation du Coran ; mais aussi sur le nihilisme et les perversions narcissiques animant les prétendus « religieux » qui, au nom de Dieu, expriment leur haine et leur ressentiment à l’égard de la société occidentale. Il nous avertit encore de ce qui peut arriver quand l’iconoclasme et le goût du néant l’emportent sur le respect et la mémoire des monuments qui éclairent de leur diversité notre humanité une et précairement « civilisée ».

Si elle n’est pas détruite, l’église Saint Pierre de Rome sera-t-elle transformée en musée ? Quitte à connaître le même destin que Sainte-Sophie (Constantinople – Istanbul), considérée comme la plus belle basilique de la chrétienté…